Des scientifiques de la VUB mettent au point un fauteuil roulant automatique, autodidacte et unique en son genre

Des scientifiques de la VUB mettent au point un fauteuil roulant automatique, autodidacte et unique en son genre

Des scientifiques de la VUB mettent au point un fauteuil roulant automatique, autodidacte et unique en son genre

Les véhicules automoteurs sont l’avenir, mais ils présentent une série de défis importants, comme le risque de collision avec des obstacles ou des personnes, causant ainsi des dommages ou des blessures. Une équipe de scientifiques active au sein de l’AI Experience Center à la VUB a développé un nouvel algorithme pour créer un fauteuil roulant automoteur qui apprend, sur la base de l’approche « trial-and-error », beaucoup plus rapidement et de manière indépendante par rapport aux versions existantes.

L’algorithme qui pilote le fauteuil roulant fonctionne selon le principe du « reinforcement learning », l’apprentissage par renforcement. C’est une forme d’apprentissage automatique où l’ordinateur apprend en se livrant à des expérimentations dans son environnement. L’apprentissage par renforcement classique nécessite cependant de nombreuses interactions, engendrant ainsi un processus d’apprentissage de très longue durée. Le nouvel algorithme y met un terme et réduit la durée d’apprentissage jusqu’à environ une ou deux heures. Le responsable de la recherche Denis Steckelmacher explique :

« L’apprentissage par renforcement est en fait un système basé sur l’approche ‘trial-and-error’ : le fauteuil roulant est récompensé lorsqu'il fait correctement une action, comme éviter un obstacle. S'il effectue une action non désirée, il est puni. Afin d’accélérer le processus d’apprentissage, notre algorithme combine de manière intelligente plusieurs types d’apprentissage par renforcement, de sorte qu'une méthode compense les faiblesses de l’autre. Il en résulte un processus d’apprentissage très rapide si on est suffisamment sûrs, mais qui s’ajuste avec prudence en cas d’incertitude. »

Pour les personnes

Cette innovation, c’est bien plus que de la simple recherche scientifique. Le fauteuil roulant peut être utilisé efficacement au quotidien, et rend les fauteuils roulants automoteurs plus confortables et sûrs.

« Au sein de l’AI Experience Center de la VUB, nous menons des recherches sur l’intelligence artificielle dans toutes les applications possibles. L’un des objectifs est d’utiliser cette technologie intelligente au profit de l’humanité, comme un outil qui nous facilite la vie ou l’améliore. Ce fauteuil roulant en est un excellent exemple. C’est également la philosophie qui se cache derrière l’intention de la VUB et de l’ULB de contribuer à créer une « initiative IA pour l’intérêt général », déclare la Prof. Dr Ann Nowé (VUB).

Pour de plus amples informations :

Ann Nowé

ann.nowe@vub.be

0474/94.67.34

 

Hans De Canck

Hans.De.Canck@vub.be

0478/41.85.16

 

À propos de « l’IA au service du bien commun » :

La VUB et l’ULB souhaitent créer un centre européen d’intelligence artificielle pour l'intérêt commun à Bruxelles (l’IA au service du bien commun). L’institut s’engagera dans la recherche, les applications innovantes, les formations et les projets sur l’impact social de l’intelligence artificielle dans différents domaines, comme la santé et le bien-être, la mobilité, le climat et la durabilité, ainsi que les médias. L’institut souhaite ainsi soutenir et faciliter la stratégie numérique européenne. L’AI Experience Center de la VUB fait partie de cet institut. Il s'agit d'un environnement de test, de démonstration et de réunion de haute technologie où les entreprises, les entrepreneurs, chercheurs et décideurs politiques technologiques peuvent expérimenter l'IA et travailler ensemble pour développer et produire des solutions technologiques.

Les deux universités ont une réputation de premier plan en matière d’intelligence artificielle, grâce à leur rôle de pionnier dans la recherche scientifique, à leur forte tradition interdisciplinaire, à leur situation centrale en Belgique et en Europe, et à leurs liens étroits avec des acteurs économiques mondiaux, dont l’écosystème d’innovation flamand, la Région de Bruxelles-Capitale et la Région wallonne.

 

CO
Contactez-nous
Sicco Wittermans
Sicco Wittermans Woordvoerder en persrelaties Vrije Universiteit Brussel
Sicco Wittermans
Sicco Wittermans Woordvoerder en persrelaties Vrije Universiteit Brussel