Un professeur de la VUB veut cartographier l’impact du changement climatique sur nos vies

Un professeur de la VUB veut cartographier l’impact du changement climatique sur nos vies

Wim Thiery, climatologue à la VUB, analysera comment le changement climatique influe sur les individus tout au long de leur vie. En raison du dérèglement climatique mondial, les phénomènes extrêmes, tels que les vagues de chaleur, devraient augmenter en nombre, en intensité et en durée au cours des prochaines décennies. « Les études antérieures sur le climat ont souvent examiné l’évolution des risques entre des moments précis, en ignorant malheureusement généralement l’évolution des catastrophes climatiques et de la vulnérabilité individuelle au cours de la vie d’un individu. À l’inverse, les démographes étudient les processus démographiques au sein de et entre différentes générations, mais ignorent la plupart du temps l’impact du changement climatique », explique le professeur Wim Thiery. Il veut désormais combiner les deux techniques dans le cadre du projet LACRIMA (Lagrangian Climate Risk and Impact Attribution), pour lequel il a remporté un ERC Consolidator Grant. Cette prestigieuse bourse de recherche européenne permet à des chercheurs prometteurs de mener des recherches de pointe. La bourse offre un montant de 2 millions d’euros et le professeur Thiery va rassembler une équipe de 6 chercheurs pendant une période de 5 ans.

Le projet vise à développer de nouveaux concepts et méthodes pour étudier les effets et les risques du changement climatique pour les groupes de population. « Nous utiliserons des modèles climatiques, des observations par satellite et l’intelligence artificielle afin de quantifier deux conséquences majeures du changement climatique, à savoir les décès en raison des canicules et les incendies en milieu naturel. En outre, nous entendons révéler les vulnérabilités liées à l’âge pour divers phénomènes climatiques extrêmes, notamment les vagues de chaleur, les incendies en milieu naturel, les inondations, les sécheresses, les cyclones tropicaux et les mauvaises récoltes », complète Wim Thiery.

En intégrant la science du climat et la démographie, le projet LACRIMA tentera d’apporter une réponse détaillée à la question de savoir si et où des gens connaîtront des conditions sans précédent en termes de risques climatiques durant leur vie.


Contact :

Wim Thiery : [email protected]

Koen Stein
Koen Stein Perscontact wetenschap & innovatie

 

 

WE
A propos de Press - Vrije Universiteit Brussel

Press - Vrije Universiteit Brussel
Pleinlaan 2
1050 Brussel