Inauguration du pôle interuniversitaire ULB-VUB au sein de Usquare.brussels

Inauguration du pôle interuniversitaire ULB-VUB au sein de Usquare.brussels

Jeudi 15 février 2024 – Synergie inédite entre les principales actrices bruxelloises de l’enseignement et de la recherche, le pôle interdisciplinaire ULB-VUB est inauguré ce jeudi 15 février 2024 au sein de Usquare.brussels. ​ Pensé dans une perspective d’économie circulaire, cette réalisation conjointe de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et de la Vrije Universiteit Brussels (VUB) est soutenue par l’Union européenne et les autorités régionales. ​

Localisé dans les bâtiments patrimoniaux formant le front du site Usquare.brussels, le projet se concentre sur la recherche en matière de développement durable, d'éducation, de diffusion des connaissances, d'entrepreneuriat et d'innovation. Les deux universités voient dans cette initiative un moyen de renforcer leur engagement urbain et de jeter un pont entre le monde académique, la ville et ses habitants.

Après un peu plus de deux ans, les travaux de l'impressionnant bâtiment principal de l'ancienne caserne Fritz Toussaint sont terminés. Six bâtiments situés en face de l'avenue Général Jacques ont été transformés en un centre académique géré conjointement par l'ULB et la VUB.

Annemie Schaus, rectrice de l’ULB, se réjouit : « Usquare.brussels se déploie dans la ville, en installant au cœur de celle-ci des espaces d’innovation technologique et intellectuelle, dans un esprit de co-création. Usquare.brussels se développe aussi comme un projet qui incarne l’internationalisation de Bruxelles, en se faisant une plaque tournante de l’ouverture au monde des deux universités et de la ville qu’elles incarnent. C’est là une opportunité extraordinaire qui se concrétise pour Bruxelles, une opportunité aussi pour les universités historiques de notre capitale de participer, à proximité de nos campus respectifs, à un projet de quartier nourri depuis 2013. Développement durable, éducation, diffusion des savoirs, entrepreneuriat, innovation… : tels en sont les maîtres mots. C’est la ville de demain qui nous bâtissons là, et l’Université entend y jouer un rôle crucial. »

Jan Danckaert, recteur de la VUB, souligne cet engagement : « Le projet Usquare.Brussels réunit trois forces essentielles. La premiere est la connectivité. Entre les deux universités, mais aussi avec l’Europe à travers nos alliances partenaires respectives Eutopia et Civis, et avec les Bruxellois à travers un Openlab de co-création. La seconde est le libre-examen. Le Brussels Institute for Advanced Studies s’engage à trouver des solutions pour un monde durable et sans tabous. La troisième est le progrès. En tant que havre de co-création, en tant que lieu de rencontre entre étudiants internationaux et belges, en tant que lieu où la réflexion, la recherche et l’innovation sont centrales. De cette façon, notre projet symbolise le progrès et donc l’avenir, dans lequel l’université est un acteur important .»

Le site Usquare.brussels s’étend sur 3,85 hectares et compte 22 bâtiments pour un total de 56.500 m² de surfaces. Ce projet à l’infrastructure inédite représente un véritable objet de recherche et d’enseignement mais aussi un laboratoire vivant, ouvert sur les autres campus et la ville en général. Parmi les différents bâtiments qui seront occupés par l’ULB et la VUB, le site hébergera :

  • l’Institut d’études avancées de Bruxelles (Brussels Institute for Advanced Studies–BrIAS), incubateur d’idées et de recherche se concentrant sur le développement durable. L’institut offre une bourse et mettra à disposition des « BrIAS fellows » un logement pour une durée allant jusqu’à 10 mois ;
  • le centre de recherche sur les transformations urbaines et socio-environnementales (USET - Urban and Socio-Environmental Transformations Research Hub) se focalise sur les études urbaines, les questions socio-environnementales, la finance durable, la résilience économique et les interactions entre les activités touristiques et les territoires ;
  • l’OpenLab a lui pour vocation de fournir et animer un espace fonctionnel où peuvent se dérouler des activités de recherche participative, ouvert à la communauté universitaire et à ses partenaires. L’OpenLab déploiera, dans les champs des sciences humaines et de l’innovation sociale, des approches également développées dans le cadre du FabLab, déjà présent sur le site de Usquare.brussels depuis plusieurs années ;
  • les alliances universitaires européennes CIVIS et EUTOPIA qui connectent l’ULB et la VUB à 19 établissements d’enseignement supérieur d’enseignement de recherche de premier plan à travers l’Europe. Pionnières d’une nouvelle initiative européenne ambitieuse en matière d’enseignement supérieur, ces deux alliances sont mises en œuvre principalement par le biais du programme Erasmus+. La maison des alliances européennes en sera le quartier général bruxellois, à un jet de pierre des institutions européennes ;
  • le Brussels Studies institute (BSI), organe de coordination des recherches sur Bruxelles ;
  • la rédaction de la revue Brussels Studies ;
  • ainsi que des espaces multifonctionnels, notamment des salles de réunion et de séminaire, des bureaux réservés au personnel, des espaces de travail flexibles pour les chercheurs invités, un café et une vaste zone d'accueil conçus en étroite collaboration avec les futurs utilisateurs.

En collaboration étroite avec les universités ULB et VUB, le Gouvernement régional bruxellois a chargé la Société d’Aménagement Urbain (SAU) de piloter la reconversion de l’ancienne caserne.

Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région bruxelloise précise « U-square en tant que pôle de développement prioritaire de la Région bruxelloise est l’exemple parfait de la vision que nous défendons de créer de nouveaux quartiers offrant un cadre de vie agréable, durable et attractif. Il revêt une dimension particulière en concrétisant ce que nous étions nombreux à appeler de nos vœux, ouvrir l’Université en l’intégrant au cœur de la ville. Les programmes FEDER ont largement contribué à atteindre ces objectifs. »

Dans le cadre du projet de reconversion de l’ancienne caserne Fritz Toussaint en quartier ouvert, mixte, universitaire et international, Beliris a financé en 2016 l’acquisition par la Région de l’ancienne caserne et réalisé l’assainissement des sols et le désamiantage de plusieurs bâtiments en collaboration avec la SAU, l’ULB et la VUB.

Les travaux d’assainissement des sols ont débuté en janvier 2020 et ont duré 5 mois. Ce chantier, lié à la présence d’anciennes citernes à mazout en surface et en sous-sol, a nécessité le nettoyage et l’évacuation des réservoirs, ainsi que l’excavation, l’évacuation et le traitement de l’ensemble des terres polluées.

D’avril 2022 à octobre 2023, Beliris a procédé au désamiantage des seize structures contaminées par l’amiante. À plusieurs endroits, il a été nécessaire de déployer une zone hermétique. L’objectif de cette opération consiste à rendre étanche la zone d’intervention et à éviter que des fibres d’amiante ne s’échappent vers l’extérieur. Ce ne sont pas moins de 33.000.000€ qui ont été investis par le fonds fédéral Beliris dans le projet USquare.brussels.

Selon Karine Lalieux, ministre fédérale en charge de Beliris, « Le pôle interdisciplinaire ULB-VUB est un bel exemple de quartier exemplaire alliant des fonctions universitaires et de logement. Ce nouvel ensemble contribuera à l’image de la Région tant par son exemplarité que par ces fonctions d’accueil d’étudiants et de chercheurs étrangers. Les étudiants font en effet partie intégrante du tissu urbain. Ils contribuent à la vitalité, à l'identité, à la créativité et au développement économique et social de Bruxelles. Ce nouveau quartier jouera un rôle de catalyseur important pour faire de Bruxelles une ville universitaire et étudiante encore plus agréable et attractive. Je suis dès lors ravie de cette nouvelle contribution importante de Beliris pour la recherche, la formation et le travail universitaire à Bruxelles. »

La réhabilitation des sept premiers bâtiments du site par les universités et la SAU (les 6 à front du boulevard Général Jacques et le Manège) est rendue possible par un important subside européen, complété par des budgets supplémentaires apportés par les deux universités et par la Région de Bruxelles-Capitale.

Gilles Delforge, le directeur de la Société d’aménagement Urbain (SAU) en charge du développement opérationnel de l’ensemble du projet Usquare.brussels, précise que :

« L’inauguration du pôle interuniversitaire ULB-VUB constitue une étape importante dans la concrétisation de ce projet. Il s’agit en effet de la première opération livrée sur le site et sera suivie par la reconversion des autres bâtiments qui accueilleront un pôle dédié à l’innovation et à l’entreprenariat, des logements familiaux (locatifs sociaux et acquisitifs conventionnés), des logements étudiants et la construction d’un équipement régional dédié aux troubles du spectre de l’autisme. Outre son rôle de coordinateur de l’ensemble du projet Usquare.brussels, la SAU est aussi le maître d’ouvrage des opérations suivantes :

  • rénovation de l’ancien manège, elle y pilotera aussi la mise en exploitation de ce bâtiment en une halle alimentaire. Halle qui sera à terme, sans aucun doute, un des éléments phares de Usquare.brussels et un équipement partagé très utile pour les habitants des quartiers voisins ;
  • réaménagement de l’espace public ;
  • construction du réseau de chaleur ;
  • réalisation des logements étudiants ;
  • construction de la future maison de l’autisme.

Sur ces 2 dernières opérations, la SAU lancera d’ailleurs prochainement deux concours d’architecture en vue de désigner les équipes d’architectes en charge de ces projets de reconversion.

En plus de développer sur ce site une programmation mixte et ambitieuse, la SAU a aussi la volonté d’assurer la durabilité du projet et l’intégration de l’économie circulaire. A ce titre, la SAU a défini une stratégie circulaire à l’échelle du site. ​ Les objectifs généraux étant de gérer de façon exemplaire les ressources matérielles au sein du projet : faire avec l’existant, maximiser le réemploi et le recyclage des matériaux issus de la déconstruction, choisir des matériaux qualitatifs et à faibles émissions de CO2… Les universités se sont inscrites dans cette approche et ces principes sont pleinement intégrés dans le nouveau bâtiment interuniversitaire fraîchement inauguré.»

Dans le cadre de la reconversion des bâtiments de la caserne, le principe de l’économie circulaire a été au cœur du projet. L’accent a été mis sur la restauration des bâtiments dans leur état d’origine, tout en tenant compte de leur future utilisation. Les bâtiments n’ont été démolis que lorsque leur stabilité était insuffisante. La conception des nouvelles constructions a été pensée de manière flexible pour pouvoir s’adapter aux besoins changeants. Les possibilités de donner une seconde vie aux matériaux récupérés sur place ont été maximisées. Lorsque cela n’était pas possible, l’utilisation dans d’autres lieux ou le recyclage de haute qualité ont été systématiquement explorés. Cette démarche s’est poursuivie à travers le marché d’éclairage qui a été passé sous forme d’un « Light as a Service » et également pour les acquisitions de mobilier de réemploi ou conçus en upcycling.

Le projet Usquare.brussels s’inscrit donc parfaitement dans le cadre de l’objectif spécifique « améliorer la qualité environnementale des espaces urbains » en contribuant à la diminution de la consommation annuelle d’énergie primaire des bâtiments de la caserne, à la diminution annuelle estimée des émissions de gaz à effet de serre et au développement des bâtiments publics.

Le Fonds européen de développement régional (FEDER), associant les soutiens financiers de l’Union européenne et de la Région, contribue ainsi à la réalisation de ce projet à hauteur de 9.033.200 euros pour la reconversion des bâtiments situés à front du boulevard Général Jacques.

Théodora Flikas de la Direction générale de la politique régionale et urbaine de l’Union Européenne, précise « La politique de cohésion a mis au centre de son soutien une approche fondée sur le partenariat avec les acteurs locaux et les citoyens. Au-delà de l’aspect financier, elle apporte des réalisations concrètes et tangibles. L’Europe est proche de ses habitants. »

En attendant, les autres travaux sur le site Usquare.brussels battent toujours leur plein. D'ici fin 2030, l'ancien site de gendarmerie devrait être transformé en un quartier bruxellois, à la fois urbain et universitaire, international, innovant et durable.

A l’avenir, se trouveront aussi sur le site : un Ecopole de 10.000 m² (F&G – fablab’s + L – incubateur orienté jeunes) – 480 kots étudiants avec un pôle d’auditoires et un cinéma de quartier – Entre 120 et 130 logements abordables neufs ou rénovés - Une halle d’alimentation durable et des commerces de proximités – Une maison de l’Autisme, projet développé par la SAU se basant sur une étude de faisabilité réalisée par le centre de recherche ACTE de l’ULB – un nouveau parc, principal espace vert du site végétalisé avec sentiers pédestres et plantation d’arbres – le réseau de chaleur alimenté par de la géothermie et une PAC CO² qui permettra de chauffer et de rafraichir le site + 700kW de panneaux photovoltaïques.

Cet événement fait partie de la programmation dans le cadre de la Présidence belge de l’Union européenne.

Story image

 

Plus d'infos

Dossier presse Usquare.pdf 870 KB
Nathalie Vlaemynck
Nathalie Vlaemynck Woordvoerder en algemeen perscontact

 

CO
A propos de Press - Vrije Universiteit Brussel

Press - Vrije Universiteit Brussel
Pleinlaan 2
1050 Brussel