Bénévoles plantent 485 arbres à la VUB par amour de la nature

Bénévoles plantent 485 arbres à la VUB par amour de la nature

Mercredi 14 février 2024 – Le jour de la Saint-Valentin, les étudiants et le personnel de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), en collaboration avec plusieurs riverains, ont planté 485 arbres et arbustes le long de l’avenue Nouvelle à Ixelles. Les végétaux nouvellement plantés, comprenant diverses espèces d’arbres indigènes, devraient à terme former une zone tampon verte entre le trafic urbain et le site de l’université. Par la même occasion, cette végétalisation contribue à renforcer la zone de refroidissement que forme le campus dans la région de Bruxelles-Capitale. Le collectif de citoyens ouvert Bûûmplanters a supervisé la campagne de plantation.

Cet après-midi, l’amour de la nature a éclos à la VUB. Auprès de cinquante bénévoles ont retroussé leurs manches pour verdir le campus près des résidences d’étudiants sur l’avenue Nouvelle. En moins d'une demi -heure, le tour était joué.

« Nous sélectionnons expressément des arbres et des arbustes d’ici qui sont résistants au climat et qui peuvent aider à soutenir la biodiversité urbaine. Cela augmente leurs chances de survivre aux étés secs », explique Bram Vanschoenwinkel, biologiste à la VUB. Le choix s’est porté sur la plantation mixte de diverses espèces de végétaux indigènes telles que le prunellier, l’aubépine, la rose de Gueldre, le cassis, la groseille et la poire de Jutte. « L’avantage supplémentaire, c’est que certaines de ces plantes fleurissent à différentes périodes de l’année, offrant des fleurs et des baies aux insectes et aux oiseaux. D’ailleurs, les baies du prunellier sont intéressantes pour l’homme. En les faisant macérer pendant un an dans du gin ou du genièvre, on obtient une liqueur particulièrement délicieuse (en anglais : “sloe-gin” ou liqueur de prunelle) ; il faut goûter. »

Ouvert et vert

La Vrije Universiteit Brussel est une université urbaine engagée. Pour se rapprocher de sa communauté et de la ville et créer des liens, elle applique le principe du campus ouvert. Le recteur de la VUB, Jan Danckaert, est reconnaissant envers la communauté pour son implication à verdir le campus le jour de la Saint-Valentin :

« Notre communauté nous offre clairement un soutien chaleureux. Les étudiants, le personnel et les habitants des environs ont montré leur engagement à faire de notre université un lieu où il est agréable de passer du temps. Après tout, une touche supplémentaire de verdure assainit, embellit et rafraîchit l’environnement. Par la même occasion, les bénévoles ont souligné leur amour de la nature et leur volonté d’œuvrer pour la durabilité de notre planète. Cela me donne de l’espoir pour l’avenir. »

Une vision bleu-vert de l’avenir

Les campus de la VUB, qui abritent des espèces végétales et animales rares, ont une grande valeur naturelle potentielle. Ils améliorent la qualité de vie de tous ceux qui y étudient, travaillent et vivent. Par exemple, ils capturent les particules fines, servent d’isolation acoustique et forment une zone de refroidissement dans la région de Bruxelles-Capitale.

Pour protéger cet habitat écologique des effets du réchauffement climatique, l’université a œuvré à une vision bleu-vert de l’avenir. Des mesures judicieuses devraient renforcer les espaces verts du campus et les parer à l’avenir. Les terrains sont tondus de manière appropriée, les pelouses sont transformées en prairies et les espèces végétales indigènes et fertiles sont favorisées. La gestion durable de l’eau devrait apporter une réponse au problème des sécheresses récurrentes, en collectant l’eau de pluie dans des réservoirs naturels tels que des oueds et des marais en vue d’une réutilisation ultérieure.

Un projet de végétalisation similaire avait déjà eu lieu à l’université au début de l’année 2023. À l’époque, 120 arbres avaient été plantés au niveau du boulevard du Triomphe.

Photos

Plus d’infos

Nathalie Vlaemynck
Nathalie Vlaemynck Woordvoerder en algemeen perscontact

 

CO
A propos de Press - Vrije Universiteit Brussel

Press - Vrije Universiteit Brussel
Pleinlaan 2
1050 Brussel